Commune d'Autricourt



Services en ligne

Les réunions du conseil




     

Discours du maire aux habitants lors des voeux 2013



Discours du maire aux habitants lors des voeux 2013
Bonjour à toutes et à tous,

Pour partager ce moment, je tiens à remercier Monsieur Georges Morin Conseiller Général pour sa présence parmi nous, les représentants de la gendarmerie et de l’ONF se sont excusés.

Sont excusés également Mr Bregand trésorier et trois conseillers municipaux Mme ANDRE et Mr DELVILLE et Mr BARDIAU.

Pour commencer, je tiens à vous souhaiter à tous une excellente année 2013, la santé, le bonheur, la réussite dans vos projets. Certains d’entre vous ou de vos proches connaissent des difficultés ou sont frappés par la maladie, le deuil, le chômage, la solitude,…A tous, j’adresse un message de fraternité, de chaleur humaine et d’espoir.

La cérémonie des vœux est un moment privilégié qui permet aux habitants de notre village de se rassembler et de se retrouver dans la convivialité. En cette période difficile que nous traversons, la commune, cellule élémentaire de notre démocratie, demeure l’institution la plus respectée des français car le contact entre les élus et les citoyens est direct, sans artifice ou intermédiaire, au plus près des préoccupations de chacun dans sa vie de tous les jours.

Si je parle de cette cellule communale, c’est que des nuages sombres planent au dessus de nos petits villages ruraux, avec le précédent gouvernement on parlait de réforme territoriale qui déjà risquait de nous isoler, nous, petites communes, maintenant cette réforme retirée, on va nous en imposer une autre, en diminuant notre représentation au sein des instances départementales, en supprimant un canton sur deux ; nous allons être sacrifié sur l’hôtel des économies . Le résultat sera que nous n’aurons plus d’interlocuteur de proximité comme l’est actuellement notre Conseiller Général. Pour moi et je n’engage que moi, je dirais que ce sera la grande mayonnaise ou la région Dijonnaise en tirera seule les avantages, nous les petits villages serons réduits à quémander l’aumône pour boucler nos budgets, j’espère me tromper, l’avenir proche nous le dira. Mais je pense qu’une mobilisation des élus du monde rural est urgente.

Après cette parenthèse, revenons à notre commune bien que ce que je viens de dire la concerne directement pour son avenir, mais la cérémonie des vœux est aussi le moment de parler bilan de l’année écoulée et de parler des projets de l’année à venir.

Pour l’année passée nous avions prévu de grands investissements, mais la non obtention de subventions nous a fait revoir nos projets, seul a été réalisé le chemin forestier dit de la Combe, artère menant au cœur d’une partie de notre domaine forestier, travaux indispensables pour vendre nos bois dans de bonnes conditions, je rappelle que c’est notre unique ressource, ces travaux se sont montés à 28 000 euros, une subvention du Conseil Régional et de l’Europe de 40% nous a été attribuée sur cette facture. A cause des intempéries, des travaux de finitions n’ont pas été terminés par l’entreprise Boureau, ce sera fait dès les beaux jours.

L’autre grand investissement était l’agrandissement du cimetière, les travaux se montaient à 47 000 euros TTC, nous avions calculé le budget avec 2 subventions, l’une du Conseil Général de 35% et l’autre de l’Etat de 30%, seule cette dernière nous était accordée, persévérer sur le projet avec ce financement était possible mais au vu de la situation économique présente, j’ai préféré la prudence, et ajourné les travaux. Décision difficile quand on sait le peu de places qu'ils nous restent dans notre cimetière, une délibération a été prise pour reprendre de très vieilles concessions abandonnées ou aucune trace de visite n'est visible, mais cette procédure dure 3 ans pour pouvoir reprendre ces tombes. Dès ce début d’année nous nous attellerons à la tâche.

Pour les projets de cette année en investissement, la rue de la Croix devient prioritaire, puisque l’assainissement collectif ne se fera pas faute de subvention, mais l’estimation en coût financier de la réfection de cette voie est très élevée, plus de 73 000 euros HT pour un revêtement en enrobé pour une bonne tenue dans le temps, sinon 45 000 euros en bi-couche mais qui sera plus fragile, je demanderai au Conseil municipal de se prononcer dans les semaines à venir ainsi que sur la réfection à nouveau d’une partie du chemin Maison Neuve estimé à 38 000 euros HT avec une couche de roulement sur ce qui a déjà été effectué pour pérenniser l’ensemble.

Sur ces travaux je vois notre Conseiller Général qui est très attentif, car ce matin il nous a annoncé aux vœux du canton le montant de l’enveloppe destinée à subventionner les travaux de voiries via le SIVOM, car je rappelle que c’est ce syndicat qui a la compétence voirie communale et que nous ne pouvons y déroger. Je pense qu’il va nous falloir prendre des décisions importantes, car la réfection de ces deux voies est urgente, il nous faudra peut être avoir recours à l’emprunt.

Nous avons prévu aussi cette année le changement des fenêtres du bureau de Poste ainsi que la porte pour un montant de 4 200 euros TTC, qui nous l’espérons aussi sera subventionnés. Nous demandons beaucoup, mais n’oublions pas que pendant de nombreuses années la commune n’a rien demandé puisqu’elle n’investissait pas et bien sûr le réveil est brutal.

Pour les recettes, nous avons vendu début 2012, une quantité conséquente de bois pour la somme de plus de 60 000 euros, et une coupe non vendue à la vente du mois de septembre, a été négociée, et vendue pour 6 300 euros, cette coupe étant pénalisée par une majorité de hêtre, bois très déprécié en ce moment .

Puis il y aura aussi de nouvelles coupes qui seront mises en vente en cours d’année, nous ne pouvons qu’espérer une remontée des cours.

Voici les projets pour cette année, je vous tiendrai avisés de l’avancement à chaque étape comme j’ai toujours eu l’habitude de le faire.

En la mi décembre passée, a été enfin mis fin à la zone blanche sur notre village des liaisons du téléphone portable, le pylône a mis du temps pour être mis en fonction par l’opérateur ORANGE alors qu’il lui avait été livré dans les délais par le Conseil Général mi juin, mais le résultat est probant, on a les 4 barres quasiment partout dans le village et une bonne réception dans un grand périmètre. Restera maintenant à recevoir la 3G qui devrait suivre j’espère dans un délai raisonnable.

Et je ne finirai pas le registre des travaux réalisés sans parler du fameux et légendaire Chemin de la Borde, enfin, après 20 ans, voir plus, de discorde, de haine entre les deux propriétaires de chaque côté de ce chemin intercommunal, nous sommes arrivés avec mon collègue de Riel les Eaux à les réunir autour d’une table afin d’accepter un bornage à l’amiable qui a eu lieu le 13 décembre dernier. Le tracé de ce chemin entre les deux communes tant controversé est maintenant officiel, comme quoi, avec un dialogue cohérent et beaucoup de ténacité nous arrivons à réaliser ce qu’hier semblait impossible, mais croyez moi rien n’a été simple, il a fallu beaucoup de diplomatie jusqu’au dernier instant avant les signatures pour la reconnaissance du bornage. Rien ne nous a été épargné, jusqu’à la mise en cause du travail du géomètre et des plans cadastraux.

Puis je voudrais rendre également hommage et dire un grand merci à plusieurs personnes du village qui pour la plupart veulent rester dans l’anonymat mais qui se reconnaîtront, pour les dons qui nous ont été faits, il s’agit de tables et de bancs supplémentaires pour notre salle, de magnifiques armoires de bureau très fonctionnelles qui ont embelli le secrétariat ainsi que divers matériels bureautiques et aussi ce qui peut être surprenant parfois des petites sommes d’argent mise dans la boîte à lettres de la mairie avec la mention « pour vos petits achats » , également aussi le prêt d’un véhicule utilitaire et des tas de petits services qui aident la municipalité et qui en fin de compte nous font faire des économies. Un grand merci à toutes ces personnes et aussi à tous ceux qui donnent de leur temps pour la commune lors des fêtes avec l’association pour tous nos moments de convivialités en cours d’année, pour l’aide aux décorations à Noël, sans eux rien ne serait possible, je souhaite que ce mouvement continue et même s’amplifie pour le bien vivre dans notre village.

Puis je terminerai par l’état civil de la commune, en 2012 nous avons eu deux disparus, Madame Yvonne HEURET et Monsieur Serge LACOMBE, nous pensons à leur famille dans ces départs souvent trop rapide, qu’ils reçoivent ici notre sympathie.

Dans le registre des arrivants nous avons eu deux naissances : celle de la petite Célia Tesson et Alexis Durand-Gaullet, et aussi des arrivées en résidence principale au village, les familles Pouillon et Toussaint, nous ne pouvons que nous en réjouir. Cette année également un permis de construire a été délivré à Maxime RODET c’est encore un jeune couple qui va s’installer au village, et d’autres ventes de maisons se sont réalisées ou sont sur le point de se faire. Toutes ces bonnes nouvelles ne font qu’amplifier notre confiance dans l’avenir pour notre village, notre population augmente sensiblement depuis le dernier recensement, comme quoi le monde rural ne veut pas mourir, il faudra compter avec lui .

Je vous renouvelle avec l’ensemble du Conseil Municipal ,à toutes et à tous mes meilleurs vœux pour l’année 2013.


Rechercher sur le site

Newsletter d'Autricourt